Renouveau


Depuis 2015, un nouveau type d'orpailleurs professionnels est apparu.
Les startups d'orpaillage.
Ils exploitent les alluvions des rivières aurifères moyennes de largeur  environ 5m, la profondeur du bedrock est à environ 1m.
Ces rivières moyennes ont principalement de l'or dans les failles du bedrock. Avec une profondeur d'environ 1 m. Suffisant pour que les alluvions ne bougent pas et que le fond  ne soit pas lessivé par le courant.

Régions
Les petites rivières Bretonnes ou Limousin, si elles permettent de trouver des pépites, sont assez petites, sont assez argileuses et comme elles n'ont pas de pentes, n'ont pas assez de courant pour débourber et concentrer en or et métaux lourds les alluvions.
Les grandes rivières Gard vers et après le confluent et Salat ou Ariège sont épuisés ou le bedrock avec les concentrations en or est trop profond.
Les rivières , affluents du Gard, affluent de lAriège, du Salat, de la Garonne entre autres: Lez, Haut-Salat,

Structure
Ils ont des dragues de moyennes puissance 5 à 8 CV.
Ce sont souvent des startups de type autoentrepreneur.
Ils ne font pas de stages, leurs revenus étant dans l'or trouvé et surtout restent discrets.
Ils vendent l'or dans des comptoirs de récupération ou plus cher des fois jusqu'à 5 fois le cours brut, à des orpailleurs qui, eux, ont un créneau de fabrication et vente de bijoux.

Législation:
Statut juridique:autoentrepreneur ou micro-entrepreneur, mieux Sasu.
Autorisation à demander aux préfectures des départements concernés. Ariège, Gard, Haute-Garonne.

Ne s'improvise pas orpailleur qui veut!
Si la maniement de la battée ou du pan est assez simple, les compétences en gitologie alluvionnaire (hydrologie, sédimentologie) sont plus complexes à acquérir.
Il y a aussi à apprendre la technique d'exploitation à la drague aquatique (aspirateur hydraulique) ( rendement: 2 à 5 m3 /heure) pour aspirer le sable et déplacer les cailloux de manière totalement mécanique, sans se fatiguer à les déplacer à la main..