Accueil Orpailleur > Rivières aurifères > Or à Montgarri

De l'or à Montgarri 
(Val d'Aran - Espagne )
la dépêche du Midi
Vendredi 23 octobre 1992

Lien: mines d'or du Val d'Aran

   

DÉCOUVERTE

De l'or à Montgarri   

Jean-Jacques Faure, d'Augirein, dans la vallée de la Bellongue,  (Ariège) est un des orpailleurs couserannais qui non  seulement organise des stages d'initiation à la batée et à l'utilisation de machines plus complexes, mais aussi  qui prospecte infatigablement dans nos rivières à la recherche  de nouveaux placers.
En prospecteur perspicace et passionné, dans le lit  même de la Noguera Pallaresa, il vient de découvrir de  précieuses paillettes piégées au fond de marmites, ces  trous creusés dans la roche par les tourbillons de l'eau.
 Il les a systématiquement vidées de leurs galets et graviers. En effet - et ses déductions se sont avérées exactes - pourquoi les versants sud du port d'Orle et du Barlonguère, constitués de granit avec filons de quartz, ne seraient-ils pas également aurifères, comme sur le versant couserannais ?
Qui eut cru qu'au pied même du fameux sanctuaire de Montgarri, haut lieu de pèlerinage fréquenté par nos compatriotes, le torrent bondissant aux eaux claires charriait aussi du métal précieux ? Jusqu'ici, en tout cas, personne ne s'y était intéressé.
Ci-dessus, Jean-Jacques Faure en train de vider une marmite avec une « pompe anglaise » en aval du village montagnard de Montgarri, de l'autre côté du pic de Barlonguère. - (Photo « La Dépêche du Midi », Charles Gény.)
VENDREDI 23 OCTOBRE 1992
 

Jean-Jacques Faure est un prospecteur de loisirs qui prospecte l'or depuis les années 1980.
Il recherche principalement l'or dans les marmites et failles rocheuses de la
Bouigane et du Lez.
Il est passionné par la traque des paillettes et grains d'or dans les rivières, sans recherche de rendement, mais en aimant cette activité en plein contact avec la nature.
Un "
pécheur d'or" comme on appelait autrefois les orpailleurs de l'Ariège.
Il fait des initiations à la prospection à la
batée et au pan dans ce secteur, ainsi que sur la Garonne.
Il utilise aussi des petites
rampes de lavage et réalise quelques bijoux.
Il prospecte aussi dans les ruisseaux de montagne les minéraux lourds (galène, blende, scheelite, ...) indicateurs de filonnets et de filons très présents dans cette région Ouest de l'Ariège, ainsi que les gemmes (grenats, zircons,....).
Jean-Jacques Faure :
Augirein (Ariège) 05 61 96 13 58

Accueil Orpailleur > Rivières aurifères